Avant-après – Grands Magasins 2 – les Nouvelles Galeries de la Ménagère

Un grand magasin reconverti en Poste

Nous poursuivons la série d’avant-après au sujet des Grand Magasins en nous rendant aujourd’hui sur les boulevards et plus exactement à la sortie du métro Bonne Nouvelle.

Là, au 18-20 boulevard Bonne Nouvelle, vous pouvez voir une poste aux allures de paquebot qui parait prête au départ. On peine à imaginer qu’à cet emplacement, se situait les Nouvelles Galeries de la Ménagère, immense magasin, où l’on pouvait trouver tout ce que le XIXe siècle industriel produisait alors.

image_4

Ce grand magasin, initialement construit en 1837 par messieurs Froelicher et Grisart pour le compte d’André-Martin Labbé s’appela dans un premier temps les Galeries du Commerce et de l’Industrie. Rapidement agrandi, il compta bientôt une halle en sous-sol, un bazar au rez-de-chaussée (l’endroit fut également appelé Bazar Bonne Nouvelle) un Grand Café de France au premier étage, une salle de lecture, des salons de réunion, ainsi qu’une galerie peinture au dernier étage.

image_5-bal

Au sein du bazar plus de 300 boutiques sont louées et accompagnent le développement d’un lieu très fréquenté, animé de spectacles où il arrivait que l’on puisse gagner, au cours de loteries, des tableaux de maîtres.

image_6-cafe-de-france

Il brula partiellement en 1849 puis totalement en 1930 date qui mit un point final à presque cent ans d’une existence à l’avant-garde des grands magasins.

image_2

image_1

  • Les détails de cet article proviennent de Le 10e arrondissement itinéraires d’histoire et d’architecture par Aude Henry-Gobet, Action culturelle de la ville de Paris.
  • Photo actuelle de l’auteur.
  • Photos anciennes glanées sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *