Le musée de l’Orangerie vaut-il le détour ?

Le musée de l’Orangerie abritant les Nymphéas de Monet, dominant la place de la Concorde, semble appeler tout badaud, touriste ou curieux à une promenade jusque sous la belle arche de sa porte d’entrée. Mais l’Orangerie est aussi à quelques mètres d’une voie de communication bruyante et encombrée de voitures, presque isolée dans le parc des Tuileries, parfois ignoré.

Eh bien, il vaut mille fois le détour ! les touristes ne s’y trompent pas, Japonais, Américains… s’y pressent pour voir les Nymphéas exposées dans 2 salles ovales. Rien que pour ces 2 salles où l’on peut se laisser aller à une contemplation rêveuse d’œuvres lumineuses et hypnotiques rendez-vous à l’Orangerie.

La collection permanente Jean-Walter Paul Guillaume permet d’admirer des œuvres nombreuses (trop ?) de Renoir, Cézanne, Picasso, Soutine… une sorte de condensé du meilleur de la production artistique de la fin du XIXe siècle aux années 40.

Enfin, des expositions temporaires trouvent leur place dans un espace confortable, pas trop grand, qui permettent de beaux accrochages.

 

INFOS PRATIQUES

  • ouvert – 9h-18h
  • Tous les jours sauf  le mardi, le 1er mai, le matin du 14 juillet et le 25 décembre
  • Pas d’entrée après 17h15 – évacuation à 17h45
  • 9€ (plein tarif) – 6,5 (réduit)
  • Métro Concorde – lignes 1 – 8 – 12
  • Bus Concorde – 24 – 42 – 72 – 73 – 84 – 94
  • Vélib – station au 119, rue de Lille et rue Cambon

 

SITE DU MUSÉE DE L’ORANGERIE => CLIQUEZ ICI  CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *